CV118 - Moyra Davey — Nicolas Mavrikakis
CV118 - Moyra Davey — Nicolas Mavrikakis

CV118 - Moyra Davey — Nicolas Mavrikakis

Prix régulier $2.00 CAD $0.00 CAD Prix unitaire par

Ciel variable 118 - Exposer la Photo (Automne 2021) 
Focus (Article individuel, version numérique)

Moyra Davey. Le récit personnel et l’art de la narration fragmentée contre les dogmes | The Personal Narrative and the Art of Fragmented Anti-dogma Narration

— Nicolas Mavrikakis

En réaction à un « intégrisme de gauche » et à des campagnes pour « un art moral [et] lisse, sans zones d’ombre », Nicolas Mavrikakis propose une lecture enflammée de la pratique de Moyra Davey et en particulier de sa vidéo i confess (2019). Cette œuvre, qui aborde des thèmes polarisants, amène, selon le critique, « à réfléchir au-delà de l’opposition entre bons et méchants ». Inclassable et complexe, basée sur des jeux d’images dans l’image, elle est « une sorte de poupée russe » qui multiplie les références, cite autant James Baldwin que Pierre Vallières, parmi d’autres. À l’instar de i confess, et du film Pierre Vallières (1972) de Joyce Wieland commenté par Mavrikakis, ce texte se lève contre les dogmes et suggère de ne pas s’enliser dans des lectures figées et simples de l’histoire culturelle, y compris quand il s’agit de reparler de l’auteur de Nègres blancs d’Amérique.

Détails

Langue : Français et anglais
Version numérique : PDF, 1.4 Mb

Notice bibliographique

Nicolas Mavrikakis, « Moyra Davey. Le récit personnel et l’art de la narration fragmentée contre les dogmes », Ciel variable, no 118, Montréal, 2021, p. 50-57.

Liens


Partager ce produit