CV117 - Rejouer le vivant – Amélie Giguère
CV117 - Rejouer le vivant – Amélie Giguère

CV117 - Rejouer le vivant – Amélie Giguère

Prix régulier $1.00 CAD $0.00 CAD Prix unitaire par

Ciel variable 117 - Décalé (Été 2021) 
Lectures (Article individuel, version numérique)

Rejouer le vivant. Les reenactments, des pratiques culturelles et artistiques (in)actuelles
Anne Bénichou
Dijon, Les presses du réel, 2020, 421 p.

— Amélie Giguère

Spécialiste de la documentation artistique, Anne Bénichou se penche dans ce livre sur le reenactment – « recréation, reconstitution, reprise et autres formes de réactivation vivante d’œuvres [et] phénomènes culturels ». Elle y étudie des exemples variés qui lui permettent de faire des rapprochements a priori douteux, mais au bout du compte convaincants, selon ce qu’en a pensé Amélie Giguère. L’ouvrage présente les procédés de reenactment, pouvant être de l’ordre de l’immersion comme de la distanciation, revient sur des cas controversés en cette ère où l’appropriation est un acte répréhensible et pointe les choix des musées à « collectionner et patrimonialiser le vivant », en citant Marina Abramovic et ses reprises de ses propres performances. Le reenactment devient alors un document vivant, et c’est qui est enrichissant, selon Giguère. Ceci permet, observe-t-elle, « de s’émanciper des dichotomies au cœur des réflexions depuis vingt ans » : le live et l’enregistré, l’œuvre et sa documentation, l’original et ses copies, l’authentique et l’inauthentique.

Détails

Langue : Français et anglais
Version numérique : PDF, 292 Kb

Notice bibliographique

Amélie Giguère, « Rejouer le vivant », Ciel variable, no 117, Montréal, 2021, p. 90.

Liens


Partager ce produit